Il y a peu de temps, j'ai eu l'occasion d'entendre ce que pensait un "local", gourmitant dans le tissu industriel chinois depuis plus de vingt ans, au sujet de la place que prendraient dans le monde les deux puissances montantes actuelles : l'Inde et la Chine.

Selon ce brave homme, l'Inde "is too democratic" pour r?ussir ? suivre la Chine sur la voix du d?veloppement ?conomique. C'est plut?t ?tonnant d'entendre ?a, n'est ce pas ?

Ainsi la d?mocratie serait dangereuse lorsqu'elle ne provient pas d'un h?ritage culturel et qu'elle s'installe dans un pays surpeupl? connaissant une croissance effr?n?e. Il est concevable qu'un tel r?gime appliqu? ? 1.3 milliards d'habitants devienne ing?rable si le pouvoir reste centralis?. Les conflits de classes auraient vite fait d'an?antir les perspectives de croissance de l'Empire du Milieu.

Quelles solutions permettraient alors ? la Chine de faire muter son r?gime actuel sans mettre en p?ril la croissance ? Des ?tats f?d?r?s ? Difficile de l'imaginer lorsque l'on observe l'attitude actuelle de P?kin vis ? vis de Taiwan. Une autre solution s?duisante mais risqu?e tiendrait ? s'en remettre au traditionalisme et ? la sagesse chinoise : croire que cette nation ne se laissera pas griser par la croissance vertigineuse qu'elle conna?t. Le Parti doit continuer de garder la t?te froide ! Et la Chine d'en bas doit continuer de tenir compte de l'exp?rience des Anciens. Finalement, avec un pouvoir centralis? tel qu'il existe, force est d'admettre qu'une certaine forme d'autoritarisme est n?cessaire pour entra?ner une telle masse vers un m?me id?al.

Les chinois m'apparaissent comme des bricoleurs de g?nie, d?veloppant le business porteur du moment avec rien. Fonceur, mais pas kamikaze, ni aveugle. C'est sans doute cette confiance envers son peuple qui faisait croire ? mon interlocuteur que la mont?e en puissance de l'Inde se stopperait bien avant celle de la Chine. Sur le plan territorial, l'avantage irait ?galement ? la Chine.

Pour finir, une r?flexion d'Antoine Belgodere sur le concept de "dictature lib?rale".