Antoine Online

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 7 juillet 2005

Teasing




- THE TRAILER - (5.4 Mo)


Suzhou



Il y a quelques semaines j'ai visit? la ville de Suzhou, ? 1 heure de route environ au Nord-Ouest de Shanghai dans le Jiangsu. Cette ville est r?put?e paour ses jardins et ses canaux. Elle est aussi connue pour la soie. En allant passer un week-end l?-bas, je m'attendais ? d?ambuler dans une ville tr?s traditionnelle, pas encore touch?e par le modernisme ? l?occidentale. En fait, Suzhou est un agr?able mix entre valeurs chinoises d'antan et grandes enseignes de chez nous.


Le centre ville est moderne, on y trouve beaucoup de centres commerciaux et une grande rue pi?tonne semblable ? Nanjing Donglu ? Shanghai (beaucoup de magasins de v?tements, beaucoup de restaurants, beaucoup de marchands de th? entres autres). Autour du centre ville s'?parpillent les fameux jardins : celui de l'humble administrateur, celui du ma?tre des filets, les pagodes jumelles, le jardin li?, etc. Signalons ?galement la colline du Tigre et sa pagode pench?e qui m'a bien plu, ainsi que le Beisi Ta (temple du Nord). Le c?ur de cette ??bourgade?? est ceintur? par un canal principal (Waich?ng H?). On peut emprunter les ??taxis??-barques, pilot?es dans un style que je qualifierai de ??v?nitien??, par des chinois du cru. La ballade sur les eaux permet d?apercevoir de pr?t le d?labrement avanc? de certaines b?tisses succ?dant aux zones restaur?es.


La p?riode id?ale pour visiter la ville est le printemps, lorsque tous les jardins sont en fleur et que la chaleur ext?rieure est encore supportable. Les ???toiles?? d?cern?es aux jardins, par les guides comme Le Routard ou Lonely Planet, sont assez discutables. Il y a l?-dedans une histoire de normes chinoises, un peu herm?tique, qui fait que du point de vue chinois le parc est magistralement ?quilibr? entre les forces fondamentales de la nature. Il affiche tous les attributs menant ? la sagesse. Un ?tang, un petit pont le traversant, une grande pierre trou?e ou non, quelques bonza?s, des portes fa?onn?es en rond, un pavillon au sol de pierre et ouvert sur le jardin, tout ceci est ? la base d?une alchimie divine que seul un grand sinophile est capable de d?coder et d?appr?cier.



Beisi Ta

L?occidental jugera davantage les jardins sur la taille des espaces cr??s, la largeur des parterres fleuris, l??tendue des pelouses accessibles au public. Pour les non-chinois, le caract?re Naturel et mysthique tenant ? la disposition des ?l?ments pr?-cit?s, passe bien apr?s l?aspect utilitaire de l?espace vert?: offrir une zone de d?tente propre, saine, un il?t calme au c?ur de la Cit?. Je pr?viens donc tout le monde, c?est ce raisonnement bien de chez nous qui m?a fait dire en fin de journ?e?: ??Mouais? bon ok, le premier jardin ?tait tout petit, tout ?triqu? alors que c??tait le plus r?put?. Le deuxi?me ?tait comme le premier, tout ?triqu? et un peu moins chouette. Le troisi?me qui passait vraiment pour ?tre un jardin annexe m?ritant un vague d?tour, ?tait en revanche le plus grand et le plus sympa pour y effectuer une promenade.?? Des promenades, le chinois du coin en fait tr?s peu car les entr?es sont payantes.


La p?riph?rie de la ville est, quant ? elle, tr?s industrielle, l'agglom?rat d'entreprises constitue ici un des p?les ?conomiques les plus denses de la province du Jiangsu.