La journee a commenc? de mani?re brusque ? 4h30 du matin apr?s au moins 1 bonne heure et demi de sommeil. Ne pas r?ussir ? trouver le sommeil entre minuit et 1h m?a compl?tement perturb?, si bien qu?? 2 heures je ne parvenais toujours pas ? dormir? dernier check sur la pendule ? 2h37 en me demandant quand est-ce que mon m?tabolisme me permettrait enfin de faire ce que je lui ordonne.

De 4h31 ? 4h38, check des emails et de l?actu de t?te de ligne. 4h39 ? 4h47, douche. 4h47 ? 4h58, fin de la toilette (trop) matinale. 4h59, check out ? la r?ception. 5h02, alpaguage d?un taxi dans la rue et premi?re phrase prononc?e (elle fait mal celle-ci) : ? 你好 户太路 中山北路 ?. Le minimum syndical quoi, un bonjour, un croisement et roule ma poule. A ma grande surprise, ?a a march? du premier coup. 10 minutes plus tard, je retrouvais mes petits camarades de route (et de boulot) dans la salle d?attente de la gare de bus ? long-distance ?. J?avais facile 20 minutes d?avance, ?a compte 20 minutes ? cette heure ci. Une chose singuli?re ? noter tout de m?me, le jour s?est lev? entre 5h15 et 5h30 aujourd?hui et j?ai revu pour la premi?re fois depuis des mois tout le 3?me ?ge en pleine s?ance de gymnastique in the street. Mon explication est la suivante : en ?t?, les chinois font leur gym plus t?t le matin car apr?s il fait trop chaud.

L?erreur commise aura donc s?rement ?t? de tout donner dans cette premi?re heure post-r?veil. J?eus beau m?assoupir dans le bus, en faisant abstraction de la t?l?vision perch?e au-dessus du chauffeur qui beuglait et de la mamie dans mes 9 heures qui rotait all?grement toutes les 3 minutes, ce ne fut point trop r?parateur. Tout juste cela m?a permis de me lever et de sortir au grand air juste apr?s la travers?e de l?embouchure de la Yangtze River (18 kilom?tres de large, je ne le r?p?terai jamais assez). Direction un taxi pourri, 45 minutes de route et me voici dans mon bureau.

Second d?but de journ?e, r?gulier celui-l?, plus dans la norme des autres jours. J?allume mon robuste ThinkPad, je v?rifie sur la messagerie que le devoir ne m?appelle pas trop urgemment. C?est bon... maintenant je peux comater quelques nouvelles poign?es de minutes en parcourant les analyses online du scrutin allemand d?hier. Et voil? comment configurer une matin?e semi-l?thargique. Toutes les 15 minutes, je suis tout de m?me tir? de mon isolement c?r?bral par quelques questions ?manant des chinois qui m?entourent, je saupoudre habilement mes 2 r?ponses pr?f?r?es du jour sur leurs interrogations : ? Change rien, c?est super. ? et ? Non ?. J?ai m?me accept?, en gage de ma bonne volont? et pour red?montrer le d?gr? ?lev? de mon implication personnelle qui se veut avant tout rentable pour ma personne (c?est-?-dire efficacit? maximale au co?t du moindre effort) de me lever pour aller checker un truc qui se trouvait loin. Si c?est pas du sacrifice ?a !

Sur le chemin, pour taper la discussion, le mec me demande si j?aime le ? moon cake ?, le fameux g?teau qu?ils se sont tous offert la veille pour le festival de la mi-automne. Moi, pas fou (je commence ? les conna?tre), je me dis ? moi-m?me : ? Si je r?ponds oui, il est capable de m?en offrir une caisse? jouons la s?curit?. ?. A voix haute cette fois-ci : ? Euh oui ?a peut aller, pas en trop grande quantit? quand m?me, en fait j?aime surtout les g?teaux sucr?s. ? H?h?h?? malin le gars, je sais tr?s bien que eux ne les aiment pas ou beaucoup moins donc ils n?en ont s?rement pas sur eux. Et le tour est jou?.

Ah et puis dernier courant de pens?e en date, les chinois sont persuad?s que je vais me faire rapatrier en France vite fait bien fait sous la contrainte car l?entreprise change d?actionnaire principal. Donc toujours selon eux, tous les boss vont se faire ?jecter (?a encore c?est envisageable) et moi, je vais me prendre un vieux block dans mes activit?s. Pour les plus optimistes, je vais avoir le droit de retourner travailler en France, quant aux plus pessimistes, ils m?ont d?j? demand? si je pensais pouvoir retrouver un travail en France? Merci les gars. D?cid?ment, nous ne sommes pas dans le m?me r?f?rentiel.

Avec tout ?a, je ne suis toujours pas certain de pouvoir tenir ?veill? apr?s 17 heures. We?ll see.