Alors ?videmment, il s'agit l? d'aimer l'art urbain et d?mesur?. Aimer le b?ton, le goudron, les surfaces vitr?es. Etre capable de s'?bahir face ? une tour ou devant un centre n?vralgique de commutation quotidienne telle une bouche de m?tro o? se croise diff?rentes lignes de transports publics souterrains. Le r?gne des syst?mes autonomes au sein d'un environnement d?shumanisant o? des millions de personnes ne se connaissant pas vivent centr?es sur eux-m?mes.



Mon arriv?e ? Tokyo s?est faite avec le soup?on d?appr?hension habituel losrque l?on d?barque pour la premi?re fois dans une m?trop?le o? personne ne vous attend vraiment. Avant mon d?part, j?avais aussi lu que les japonais sont loin de pouvoir porter secours aux touristes comme peuvent le faire les su?dois ou les hollandais tout simplement car ils ma?trisent aussi bien l?anglais que les fran?ais para?t-il. Ceci salait donc ecnore un peu les choses. Mais bien ?videmment, Narita est un ar?oport moderne ??? l?am?ricaine?? o? il est improbable que l?on puisse se perdre.



Pour entrer au Japon, il y a une douane bien s?r. Les citoyens fran?ais (ou plus largement les ressortissants de l?Union Europ?enne) peuvent ?tre admis au Japon en tant que ??Temporary Visitor?? pour une dur?e de 3 mois sans visa, un passeport suffit. Au chapitre formalit?s, il faut remplir un formulaire avec les m?mes questions d?biles que pour passer la douane US (Etes-vous un criminel de guerre ou terroriste?? Etes-vous toxicomane?? Vous ?tes-vous d?j? fait expuls? du Japon par le pass???... et en bonus on est pri? d?indiquer la somme que l?on poss?de en liquide sur soi pour n?importe quelle devise que ce soit). On remplit sans faire le mariole en faisant la queue, on se pr?sent au ??custom officer?? que nous indique la personne en fin de file d?attente (m?me sch?ma qu?aux US?encore) et si on pr?sente pas trop mal, c?est gagn?. Mais l? surprise?!

Derri?re le ??baggage claim??, un deuxi?me barrage douanier pour les marchandises, et la sp?cificit? de celui-ci est que tout le monde y passe. D?habitude les douaniers vous regardent passer ou se permettent de ponctionner un sac par ci par l? dans le flot des voyageurs d?filant sous leurs yeux. Ici, on privili?gie l?accueil humain, tout le monde a le droit de se voir demander?:

- ??Qu?est ce que vous venez faire au Japon??
- Je suis toursite madame.
- Ah ouais? et pour combien de temps??
- 1 semaine madame.
- Et vous allez visitez quoi au juste??
- Tokyo et la r?gion d?Osaka madame.
- Mouais? bon. Tiens, regarde mon classeur, l?, et dis moi si tu reconnais sur les images des objets que tu as dans ton sac.
- (mmhhh? fusil ? canon sci?, j?ai pas ?a. Grenade, flingue, non plus. Plantes v?n?neuses et exotiques, j?ai pas ?a. Coca?ne, n?gatif. D?fenses d??l?phants, nein, corne de rhinoc?ros, pas l? pr?sentement. Seringue, non. Ah tiens?! une plaquette de m?dicaments? bon j?ai bien une tablette de Doliprane mais mieux vaut fermer sa gueule je pense.) Non madame, je n?ai rien de tout ?a.
- S?r?!?... bon OK. Dis moi, ouvre donc ta doudoune? L?, c?est une poche int?rieure ?a??
- Affirmatif.
- Je peux voir ce qu?il y a dedans??
- Mais sin problema? (iPod, protefeuille, carte d?embarquement)
- Bon? et ?a, ce sont d?autres poches?? Vide-les?!
- (Guide touristique, appareil photo)
- C?est vide?? Je peux t?ter??
- Fa?tes donc.
- Ah?! Je sens quelques chose l? ? droite?!
- C?est un gant madame. Regardez plut?t.
- Mouais?
- Je vous pr?viens tout de suite, y?a le m?me dans la poche de gauche.
- Bon allez ?a va, ?a va. Bon s?jour.
- THX , ++.??

La douani?re aura pu vous para?tre assez suspicieuse au cours de ce dialogue mais en fait, elle avait le sourire. Qu?on n?aille pas croire qu?on se fasse emmerder avant toute autre chose en arrivant au Japon.

Apr?s ces quelques formalit?s, j?avais de nouveau un peu de temps pour me figurer que jusque l? ???a envoyait lourd??. Apr?s un passage au tire-tunes, j??tais arm? pour m?acheter un aller simple vers le centre-ville. Il aura fallu un bus ride d?une heure trente pour l?atteindre. Sur le trajet, j?avais pu encore me r?p?ter que ???a envoie le p?t? quand m?me??. Au Japon, on roule ? gauche, ? l?anglaise. Attention donc aux passages pi?tons, les voitures n?arrivent jamais du c?t? o? on les attend.



Une fois d?pos? face ? la Tokyo Station ? gare centrale ? je me suis mis ? marcher d?un pas h?sitant dans la direction du Sud Sud-Est et ? peine 15 minutes plus tard je trouvais mi habitacion, dans des petites rues parall?les ? la grande art?re commer?ante de Chuo-Dori en plein Ginza (Ginza est le nom du quartier). Il fallait encore me nourrir avant de me coucher (il ?tait 23 heures). J?avais bien reper? un Wendy?s sur ma route mais le temps d?aller d?poser mon pactage et il avait d?j? ferm?. J?ai du me rabattre ? un autre comptoir vendant ? manger 24/24. Lors de cette premi?re exp?dition nocturne en plein Tokyo, j?ai parcouru quelques centaines de m?tres le long de Chuo-Dori donc. Cette avenue est le fief de toutes les plus grandes enseignes de luxe (style LV, Chanel et autres grands noms de la mode italiens, british, etc). A noter tout de m?me, au beau milieu de cette avenue, je suis tomb? par le plus grand hasard nez ? nez avec l?Apple Store. ?a m?a fait chaud au c?ur. Dans l?ensemble, cette ballade a pu voir 5 points se confirmer?:



1) Les voitures sont massives et rutilantes.
2) Il y a beaucoup de taxis, du m?me type que ceux de Hong Kong (m?me mod?le mais pas forc?ment rouges) avec les portes qui s?ouvrent et se ferment toutes seules.
3) La ville est propre.
4) Etre riche, ?a rend beau.
5) ?a envoie.



A suivre...