Je d?boulais ? Kyoto en d?but d'apr?s-midi. Premier coup d'oeil : une ville plus grise, plus industrielle, beaucoup plus triste que Tokyo. Doute, incertitude, interrogation, anxi?t? ! Cette ville allait-elle me faire aussi bonne impression que Tokyo ? Malheureusement les deux temples qui m'?taient accessibles ? pied fermaient ? 17 heures. Un peu juste donc, je n'ai rien pu visiter, je me suis content? d'une ballade pour rep?rer la ville et voir les lieux sur lesquels je devais revenir le lendemain.



J'eus le temps d'arpenter la gare durant ces premi?res heures. Construction moderne aux proportions d?lirantes, et abritant un grand magasin, des galeries commerciales, un h?tel, entre autres.



Face ? la gare se trouve un second h?tel, le Kyoto Tower Hotel surplomb? d'une tour pas tr?s haute mais quand m?me bien visible.



Kyoto compte 17 sites class?s au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Je d?butais la journ?e par la visite de Nishi Hongan-Ji b?ti en 1591 par Toyotomi Hideyoshi. A l'origine, le temple accueillait l'?cole bouddhiste Jodo Shin-Shu (qui existe encore du reste avec plus de 10000 temples et 12 millions d'adeptes dans le monde semble-t-il !). Malheureusement le hall principal de ce temple est recouvert d'un hangar pour restauration jusqu'en 2008 ou 2010. Le hall secondaire, Daisho-in, et la porte Kara-mon, valent n?anmoins qu'on s'y attarde.


Les panneaux de bois sculpt?s sur la porte Kara-mon.




Il est possible de rentrer dans les halls bien s?r mais uniquement en chaussettes ! A l'int?rieur, l'ambiance est ? la pri?re et ? la m?ditation bouddhiste. La preuve en vid?o ci-dessous. Finalement, je n'ai pas particuli?rement aim? ce temple, c'est une bonne introduction ? ce que nous pouvons trouver dans les parages mais il y a bien mieux ! C'est ce que nous allons voir par la suite...




Direction le Nijo-Jo pour la suite de la journ?e ! Ce ch?teau, ?rig? en 1603, f?t la r?sidence du Shogun nomm? Ieyasu. Les Shogun tenaient le pouvoir politique au niveau r?gional. L'Empereur avait tr?s peu de poids face ? eux, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle la dynastie des empereurs japonais est la plus longue au monde and still running ! Personne n'a vu jusqu'? pr?sent l'utilit? de renverser la dynastie puisque la position d'Empereur n'apporte aucun pouvoir ! (merci ? Guillaume pour cette mise au point). Nijo-Jo donc, voil? un lieu qui figure parmi les nomin?s au "World Cultural Heritage" et qui ne le vole pas. A l'int?rieur de l'enceinte du ch?teau entour?e de douves, se trouvent en fait le Ninomaru Palace et son jardin et le Honmaru Palace et son jardin. Les jardins sont tr?s soign?s et il est agr?able de s'y promener m?me si la v?g?tation n'est pas encore au mieux de sa forme (hiver oblige). Sur les deux "palaces", je n'ai travers? que le Ninomaru Palace. Ces pavillons sont superbes. L'architecture est toute simple : pi?ces carr?es recouvertes de tatamis au sol ; panneaux coulissants, murs et plafonds peints, les motifs sont tr?s simples. Un arbre, un h?ron ou une feuille dor?e. C'est ?pur? ! Toutes les pi?ces sont faites sur ce m?me principe : bureau du Shogun ou des ministres, salle de repos, salle de r?ception. Une chose est tr?s ?tonnante dans la maison du Shogun, une chose que j'ai d'ailleurs retrouv? ? d'autres endroits par la suite : le sol chante. Il ne grince pas, il fait r?ellement une sorte de cui-cui. Ainsi, il ?tait impossible de p?n?trer chez le Shogun par surprise puisque le parquet avertit de toute pr?sence.



En sortant du Nijo-Jo, j'ai fait un petit crochet par le jardin Shinsen-en qui se trouve en face. Ce jardin est tr?s nul. J'ai donc repris le m?tro pour gagner le bord Est de la ville qui est encercl? par les collines. En effet, un grand nombre de temples, shrine et anciennes demeures imp?riales se trouvent sur les flancs de ces collines autour de la ville. Mon objectif ?tait le Nanzenji Temple, un ensemble de demeures japonaises traditionnelles et de temples ouverts sur la nature. Le Nanzenji est comme son nom l'indique un temple Zen. En r?alit?, cela ne m'a pas paru fondamentalement des autres temples vus jusque l?... devrait-ce l'?tre ? A vrai dire, je n'en sais rien. Il fut construit sur la seconde moiti? du 13?me si?cle, fut d?truit par les flammes ? trois reprises en 1394, 1448 et 1467. Il fut finalement reconstruit dans sa configuration actuelle sur la seconde moiti? du 16?me si?cle. Le Hojo Garden et le Hojo Hall sont les deux endroits ? ne pas manquer. La demeure est on-ne-peut-plus traditionnelle et ? ?chelle humaine (? la diff?rence d'un "palace" comme le Nijo-Jo du Shogun). On circule entre les diff?rentes parties de la maison sur de petites passerelles enjambant les jardins travaill?s ? la perfection. Dans ces jardins, il est possible de voir ces fameuses formes dessin?es au r?teau sur les petits galets. Ajoutez ? cela une fine couche neigeuse et c'est v?ritablement superbe !





J'ai ensuite visit? un autre pavillon tout proche, magnifiquement int?gr? ? la nature avec un beau jardin qui monte sur le flanc de la montagne. Ce pavillon m'a fait repenser d'un coup au pavillon en bois dessin? par Philippe Starck. Y'avait-il des inspirations japonaises dans sa r?alisation ? En me baladant dans le jardin, c'?tait tellement propret et ? base de bois que j'avais des images de Myst en t?te.






En revenant vers le centre-ville, je traversais les grandes art?res commer?antes. Certaines sont couvertes sur des centaines de m?tres. En cas de pluie, on peut donc passer la journ?e ? l'abri sous les arcades, c'est pratique mais c'est assez moche. Ceci ?tant, Nishiki Market est particuli?rement int?ressante ? arpenter puisque c'est un march? o? l'on observe tous les mets japonais et il y en a des choses bizarres, croyez-moi.




Et voil? comment se terminait cette semaine de tourisme au Japon entre modernisme extr?me et tradition. Retour Shanghai en partant de l'a?roport international du Kansai, situ? sur une ?le artificielle dans la baie d'Osaka.



En prime une vid?o d'avion (B777-200) de VietNam Airlines qui d?colle... juste parce que j'aime bien ?a.