Ce mardi soir, alors que je passais en haut des Champs, je tombais sur une troupe de badauds encerclant un groupe de trois dance-breakeurs. Plut?t sympa l'animation, les touristes avaient l'air d'?tre fans. Et tout d'un coup c'est le drame, six bleus se pointent et mettent un terme ? la f?te. Ils se sont fait huer. C'est certain qu'il ?tait plus facile de demander aux trois larons de plier bagages plut?t que de courir apr?s les voleurs de portables et autres pickpockets. La police, elle est comme tout le monde en fin de journ?e, elle se charge des dossiers faciles...