Ce samedi, j'ai fait un petit tour au Salon du Bourget en d?but d'apr?s midi accompagn? de BenCo qui nous avait d?g?t? ? la derni?re minute deux s?sames gratos pour entrer voir les avions. Coup de feu ? midi pile donc par un coup de fil qui m'annon?ait : "Les d?mos en vol d?marrent dans ? peine 2 heures, j'ai 2 billets qui nous attendent l?-bas, saute dans un pantalon, y'a pas le temps de r?fl?chir, rendez-vous en queue de train sur le RER B ? Gare du Nord." ?a semblait bien ficel?, je m'ex?cutais.

Une fois sur place, nous entrions quelques minutes avant le d?but des d?monstrations d'a?ronefs, non sans que BenCo trouve le temps de jouer "le coup de la consigne" (rien d'ind?cent l?-dedans, rassurez-vous) ? la plus belle h?tesse pr?sente sur la zone a?roportuaire. Quel professionnalisme. Apr?s nous ?tre fray? un chemin au travers d'un hall, nous acc?dions enfin au tarmac sur lesquels ?taients parqu?s quelques jets, des h?licopt?res, des avions de transport militaires, l'Airbus ZERO-G (dont les paraboles en plein ciel permettent de recr?er les conditions de l'apesanteur en cabine), un Boeing 777 et la seule raison de ma venue ici : un AIRBUS A380. Sa silhouette nous est d?j? famili?re, il est aussi gros que ce que l'on s'imagine, mais c'est un v?ritable plaisir que de pouvoir l'observer en vrai.

D?monstration d'h?licotp?res Puma, puis Tigre. Vol d'un petit avion composite, suivi d'un jet Falcon. D?collaient ensuite le Rafale, un Mirage 2000 et un avion de chasse italien d?chirant les airs. Puis c'est sous les applaudissements de la foule que l'A380 s'arrachait du sol pour effectuer trois boucles serr?es avant de r?-atterrir aussit?t. Un F16 et un F18 assuraient le spectacle apr?s le passage du plus gros avion de ligne du monde. Enfin nous assistions ? la d?monstration des capacit?s du chasseur europ?en Eurofighter Typhoon et d'un avion de transport militaire.

Tout au long des d?monstrations, deux commentateurs d?livrent au public un tas d'informations techniques sur les avions et les figures effectu?es face ? la foule. Ces commentaires sont assez pointus et donc assez captivants... jusqu'? ce que le speaker termine de lire la petite fiche de synth?se qui se trouve sous ses yeux. Les commentaires qui suivent alors sont "brod?s main". Cela donne par exemple:

A propos de l'avion de transport militaire : "Et le voil? qui se lance dans une ?volution lyrique... presque outranci?re... c'est du Verdi qu'il nous interpr?te l?." ou encore "Il vole sur la tranche, le pilote se sert alors de toute la voilure pour s'appuyer sur l'air alors qu'il reserre de plus en plus son virage... il peut aussi tricher en jouant sur la puissance des moteurs... un peu plus de gaz ? droite qu'? gauche aura pour effet stabiliser la position... et l? je peux vous dire que si un homme est rest? par m?garde enferm? dans le compartiment cargo sans hublot pendant ces six minutes de d?monstration... et bien ? l'atterrissage... on pourra lui sortir une petite cuvette."

A propos du F18 : "Impressionnant F18... d'une v?locit? extr?me... le pilote combat sous nos yeux avec sa machine... sur ce type d'avion les commandes ?lectriques de vol sont quasi-hyst?riques."

Les photos :



et quelques vid?os :