Jeudi dernier : six kilom?tres virtuellement parcourus en trente minutes sur le rameur sans s'arr?ter une seule fois. Un kilom?tre et demi aval?s sur le tapis de running en douze minutes dont deux de sprint. Puis sept cent cinquante m?tres ? la nage. Tout ?a pour s'entendre dire ce matin : "Vous ?tes ?motif non ?". Effarant. Tout simplement effarant.

Explication : depuis que je joue avec un cardio-fr?quencem?tre, de tous ceux qui ont aussi tester l'appareil, c'est une certitude, je suis celui dont le coeur bat le plus vite. 80 pulsations par minute au repos, jamais moins. Allong? sur le canap? apr?s 5 minutes de rel?chement complet, le compteur reste bloquer sur 80, l? o? pour d'autres il descend ? 58, 56, 54 ! J'avais fini par accepter cette sp?cificit?. Jusqu'? ces derniers jours o? je relatais ? Matthieu ma quasi-d?faillance dans le simple exercice de mont?e d'un escalier le matin pour aller au boulot ! J'explique. Sur le chemin qui s?pare ma descente du Transilien de l'entr?e de mon office building, il y a un escalier compos? d'environ 7 vol?es de 15 marches 8 marches mais il y a aussi un ascenseur. La semaine derni?re, par deux matins cons?cutifs, je d?cidais de prendre l'escalier plut?t que l'ascenseur, et par deux fois je me retrouvais au sommet essouffl?, pris d'un l?ger vertige, les jambes cotonneuses. Et autour de moi, tous ces gens qui me d?passaient d'un pas rapide... c'?tait dingue. Depuis je prends l'ascenseur. Matthieu n'a pas r?serv? longtemps son diagnostic : "T'as un probl?me mec".

Arrive ce matin : visite m?dicale ! Formidable, je me pr?sente au m?decin du travail avec 5 minutes d'avance sur l'heure de mon rendez-vous :
- Bonjour Monsieur, je vous en prie, entrez.
- Merci, je vous suis.
- Allez allez, hop hop hop, slip chaussette !
- Oh non ! ?a fait pas 2 heures que je suis habill? qu'il faut d?j? que je me d?shabille...
- Allez on ne discute pas, montez sur la balance... alors combien ?
- Mmhhh... 65.
- Bon. Allongez-vous l? s'il vous pla?t. Je vais prendre votre tension.
- Ok.
- Mhhh... ... Vous ?tes ?motif non ?
- Non.
- Stress? ?
- Non.
- Alors vous ?tes venus en courant peut-?tre.
- Non, je suis venu en ascenseur.
- Ah... votre coeur bat vite quand m?me.
- Ah ouais je sais. Je suis ? 80 alors que je devrais plut?t ?tre ? 60-70.
- C'est ?a sauf que l? pr?sentement, plut?t que d'?tre ? 80 comme vous d?tes, votre coeur bat ? 130 pulsations par minute. Vous sentez-vous essouffl? ?
- Bah non, pas du tout.
- Bien bien bien... allez rhabillez-vous !
- Comment ?a rhabillez-vous ! Vous me foutez la trouille ? me dire que je suis compl?tement hors norme du rythme cardiaque et vous me d?tes simplement en toute d?contraction "rhabillez vous" !?
- Oui rhabillez-vous ET sachez que votre tension est tout ? fait normale elle. Continuez donc les sports de fond : v?lo, natation, course ? pied. ?a musclera votre coeur. Au fait, votre famille est en bonne sant? ? Des ant?c?dents peut-?tre ?
- Bah des ant?c?dents peut-?tre en effet comme vous venez de le dire, mais je puis vous assurer que toutes les personnes de ma famille qui sont encore en vie sont en bonne sant?.
- Formidable ! Allez je ne vous retiens pas plus longtemps, bonne journ?e.
- Merci l'ami. Bonne journ?e ? toi ?galement.

En r?sum?, jeudi dernier, je produis un effort de triathl?te (ou pas). Et ce matin, je me vois sanctionner par la m?decine du travail qui m'annonce que cet entra?nement n'a manifestement pas encore pay?. Je n'ai donc plus qu'? retourner ? la piscine. J'aurai du lui dire la v?rit? en fait, comme me l'a sugg?r? Flo. ?a aurait donn? :
"Vous savez, moi mon trip c'est de m'asseoir dans les parcs et regarder les gens passer. Toute autre quelconque forme d'activit? me procure une dose d'angoisse effroyable assortie d'une insoutenable pression. Je ne suis fondamentalement pas fait pour le monde du travail." lol.

Et dans 24 heures, ?a fera 27 ans que John Lennon fut sauvagement assassin? ! Incroyable non ?