Antoine Online

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 26 février 2008

Suffit de demander

Moi j'aime bien les tours. Il y en a une ? c?t? de chez moi mais malheureusement le b?timent sur le trottoir d'en face m'en cache la vue. R?sultat, pour voir la tour, je suis oblig? de monter jusqu'en haut de la rue et de lever la t?te bien haut car du coup j'ai presque le nez dessus. Ce n'est pas id?al, tu en conviens. Le b?timent qui me la cache est en fait une ?cole dont je vois bien peu souvent les ?tudiants. J'en ?tais arriv? ? me demander si elle dispensait vraiment des cours jusqu'au jour o?... je vis la tour directement en sortant de chez moi ! Plus besoin de monter en haut de la rue. Quel confort !



T'as vu ?a ? On dirait que cette fen?tre a ?t? taill? pour moi dans le b?timent d'en face ! G?nial non ! En r?alit?, j'ai vu le truc venir en fin de semaine derni?re lorsque je suis tomb? nez ? nez avec Colombo (mais si regarde le bras de la pelleteuse, c'est ?crit dessus).


Et curieux que j'?tais de voir ce que ?a donnait d'en haut, je me suis donn? la peine de monter dimanche apr?s midi sous un ciel radieux.






jeudi 21 février 2008

Vrrroooooaaaaarrrrr !!!

Ami(e) des monstres m?caniques puissants et rugissants, tu pisses sur les flat twins et les cylindres perc?s qui puent, on ne gagne ton respect qu'en alignant les pistons (6 minimum, 8 tu g?res, 10 would be a plus, 12 un must) sous une pi?ce de carrosserie appel? ? capot ?. Alors j'ai une bonne nouvelle pour toi.

Tu t'en souviens peut-?tre, il y a presque un an, je te parlais d'un ? classic of the classics ? de l'american dream version ? on the road again ?, import? de la zone fronti?re am?ricano-mexicaine ? hauteur d'El Paso jusque sur nos cotes, et d?pos? dans un garage normand (depuis P?ques 2007 donc) pour une s?rieuse r?vision.

Sa sortie de l'atelier ?tait conditionn?e ? l'obtention du ? certificat de conformit? ? d?livr? par la F?d?ration Fran?aise des V?hicules d'Epoque. En possession de ce certificat, elle peut enfin ?tre immatricul?e au titre de voiture de collection et jet?e en p?ture aux regards des foules sur les routes de France.


Le convoyage du garage o? elle se trouve encore vers la capitale devrait avoir lieu dans les toutes prochaines heures. Il faudra assur?ment beaucoup de doigt? et de prudence pour canaliser la puissance de l'engin, capable para?t-il de partir en burn jusque sur le 3?me rapport de bo?te si l'embrayage est rel?ch? trop brusquement ! Dominique, garagiste et pr?parateur en chef, demeure encore le seul ? ce jour ? avoir essayer cette l?gende roulante. Il ne cesse de nous faire partager son enthousiasme ? propos des r?glages id?aux trouv?s pour le moteur. Selon ses dires, les pipes d'?chappement ? la sortie du moteur seraient chauff?es au rouge apr?s que l'on ait fait s'envoler ? quelques reprises la ? Pony car ? dans les tours. Les 250 chevaux officiellement d?clar?s ont depuis ?t? r??valu?s ? 280 chevaux, ? pas moins ? dit-il. Les 289 ? cubic inches ? de cylindr?e furent remesur?s ? 304 ? cubic inches ?. Enfin, lors de la conversation t?l?phonique suivant le premier essai du pur-sang, il ne parlait d?j? plus de ? voiture ? mais d' ? avion de chasse ?.



Mussstainnngue is back !

samedi 16 février 2008

Aux chiottes la cruaut

Si tu vas aux toilettes du Vieux L?on, un bar des Halles, voici ce qu'il te sera donn? de lire :


C'est pas tr?s sympa quand m?me !

What the F !

Troisi?me ?pisode de la parodie du magicien des rues ricaines : David Blaine ! Petit rappel : premier ?pisode, deuxi?me ?pisode. Et voici donc le troisi?me, toujours plus impressionnant et marrant ! F**king demon !

dimanche 3 février 2008

Bullshit terminology: lesson 2!

Te souviens-tu de ce que j'appelle le "bullshit speaking" ? Il y a un peu plus d'un an, j'avais essayer de t'initier ? cet art en vigueur dans tout bon milieu professionnel qui se respecte au travers d'une note intitul?e "bullshit terminology".

Depuis quelques mois, comme tu le sais peut-?tre, j'?volue dans un nouveau domaine qui me ravit et qui surtout me permet d'int?grer quelques nouvelles expressions bien senties. J'?toffe ainsi chaque jour mon vocable de mots qui claquent et qui tuent. On ne bosse certes qu'? Paris mais gr?ce ? cette farandole de mots nouveaux, c'est un peu tous les jours Hollywood ! Allez, assez parl?, entrons dans le vif du sujet.

Tout d'abord, j'eus la surprise d'apprendre que l'emploi du verbe "impacter" fera de toi un has been. Je connais des mecs tellement ? la pointe en bullshit speaking que ce n'est pas avec ?a que tu les moucheras. Les mecs sont dans le futur, et alors que tu n'en seras encore qu'? constater le retard de l'accomplissement d'une t?che venant impacter le d?lai de livraison de ton prochain livrable... eux, ces mecs vivant dans le futur, en sont d?j? ? faire minuter sur le MOM un statement ?tablissant clairement les responsabilit?s de chacun dans l'incident stat? et je te prie de croire que dans la foul?e, ils n'h?sitent pas plus de trois secondes ? claimer une lump sum aupr?s du client, comme ?a juste pour le sport, par l'interm?diaire d'un petit avenant au contrat shoot? right on time.

Ok buddy, je te mets ? l'aise en te pr?cisant que "lump sum" veut dire "somme forfaitaire". Comment ? Tu es encore un peu perdu ? ?a ne m'?tonne qu'? moiti?, ?a fait toujours ?a Hollywood la premi?re fois. Reprenons dans l'ordre depuis le d?but. First things first : "impacter" n'est pas si has been que ?a, rassure toi, tu peux encore l'employer.

- Le MOM : c'est le Minutes Of Meeting, c'est-?-dire le compte-rendu d'une r?union.

- Minuter : maintenant que tu sais ce qu'est un MOM, tu devines facilement ce que recouvre le verbe "minuter" n'est-ce pas ? C'est tout simplement faire inscrire quelque chose qui te semble important au compte-rendu de la r?union. Ainsi tu peux continuer d'oeuvrer l'esprit tranquille, tu es absolument certain qu'une trace ?crite de cette chose qui te semble si importante existe et comme personne n'a contest? la dite chose, c'est que bien s?r tout le monde est d'accord avec toi.

- Statement : ? l'anglaise "staite-menthe". Bon... y'a pas grand chose ? expliquer, on peut l'interpr?ter la plupart du temps comme un constat. Ce qui est int?ressant, c'est qu'il peut se conjuguer et il sera alors tout ? fait opportun de dire "Attends Jean-Richard, tu te fous de moi ou quoi ? Je state l'inverse de ce que tu dis depuis ce matin, je l'ai d'ailleurs fait minuter dans le MOM donc t'es niqu?." Attention tout de m?me, on ?vitera d'?tre trop grossier en situation r?elle, l? c'est juste un exemple.

- Claimer : celui-ci est tout simple, ?a veut dire "r?clamer". En g?n?ral, on ?vite de claimer des trucs en interne parce qu'il y a derri?re ce verbe une notion contractuelle... et le mec qui aborde tout sous un angle contractuel n'est la plupart du temps pas le type le plus sympa du monde aux yeux du r?cepteur ("receiver" ! aurais-je pu dire) de la r?clamation. Pour ?tre plus clair, n'emmerde pas tes coll?gues avec des claims parce qu'ils ont oubli? de te rendre ton stylo bille 4 couleurs. Le claim est ? r?server ? tes clients et/ou fournisseurs externes.

- Shooter : le moyen le plus officiel et r?pandu pour r?clamer quoi que ce soit reste le courrier. Mais attention ? ne pas tomber dans la banalit? de celui qui "enverrait" son courrier... non, nous, on le shoote le courrier, ok ? ?a permet de bien signifier que la hache de guerre est d?terr?e. Il n'est agr?able pour personne d'?crire ou de recevoir une lettre recommand?e avec accus? de r?ception alors autant ne pas masquer la r?alit? : shootons la lettre comme si j'utilisais un gun.

- Supersede : ? prononcer "siou-peur-side" ! C'est pratique de conna?tre ce verbe si tu veux dire ? tout le monde que l'id?e g?niale que tu viens d'avoir pr?vaut sur tout ce qui a ?t? dit avant. Exemple - "Ton id?e mec est tellement ?norme qu'elle supersedes (notez l'accord avec la troisi?me personne du singulier comme en anglais) tout ce qui a ?t? dit ? ce sujet. Je te suis ? 200% !".

- Compl?menter : alors ?a c'est un peu l'alternative ? "supersede". Je ne doute pas que tu sois g?nial mais si jamais ton id?e n'?tait pas suffisamment puissante pour "superseder" tous les avis exprim?s jusqu'? pr?sent, tu pourrais habilement te r?fugier dans le fait que ton id?e "compl?mente" la r?flexion g?n?rale entam?e. Tu l'as remarqu?, en fran?ais correct, on dirait "compl?ter" ?videmment mais je te rappelle que nous sommes ? Hollywood, qu'il faut que ?a envoie gros, du lourd, du fat ! Alors n'h?site pas ? triturer tout ce qui est ?tabli depuis un certain temps pour voir ce que ?a donne, langure fran?aise incluse.

- Sharp : se dit d'un mec pointu dans sa discipline. Tu peux dire d'un type qui vient de balancer un truc qui supersedes tout : "Ouah ce mec est sharp sur ce th?me".

- Qualiter : non je ne me suis pas tromp? dans l'orthographe, oui tu as bien lu, il s'agit du verbe "qualiter". Pas ?vident ? placer celui-l?, je te l'accorde. Dans toute soci?t?, tu trouveras normalement un syst?me qualit?, plus ou moins d?velopp?, te donnant des indications sur la fa?on dont tu dois travailler ou t'organiser. R?sultat : lorsque par exemple tu tombes dans une sitation te renvoyant de mani?re flagrante vers le respect des normes Qualit? de l'entreprise, tu tiens une occasion inesp?r?e de conjuguer le verbe "qualiter". Je te livre l'exemple le plus courant imm?diatement : tu re?ois un document qu'il te faut archiver car c'est ?crit quelque part dans une proc?dure Qualit? - "Tout document de ce type re?u dans tel service doit ?tre archiv? dans le classeur rouge." Ne dis alors pas : "Mince encore un papelard ? archiver", mais ?crie-toi plut?t : "Chouette ! Il faut que je qualite ce document". C'est chaud, j'en conviens. Ne t'inqui?te pas, tu peux faire sans, ce n'est pas encore tr?s r?pandu.

- Filing : l? pas d'ambigu?t? possible, nous parlons d'archivage. On le prononce "Faille-line-gue" Une secr?taire n'est pas employ?e pour faire de l'archivage bas de gamme, non... tu l'emploies pour le filing. C'est tout de m?me plus valorisant.

- Bipasser : ?tonnamment d?riv? de l'anglais "bypass", dont il a d'ailleurs conserv? la signification, mais prononc? ? la fran?aise cette fois. Exemple : "Jean-Eric commence ? me faire perdre un temps pr?cieux, je sais que je dois obtenir son aval avant de d?buter les travaux mais l? je crois que je vais devoir le bipasser sinon nous aurons d'embl?e un retard cons?quent".

Ouhl?l? je commence ? te sentir fatigu?, ce n'est pas ?vident de tout retenir du premier coup, c'est vrai. Alors terminons par un facile : "forecaster". Hyper classique et ultra employ?, il signifie "pr?voir". Un forecast est en effet une pr?vision. Exemple : "On a grave merd? sur ce coup l?, ceci n'?tait pas forecast?, on n'a rien vu venir, le niveau z?ro de l'anticipation, on est vraiment des clowns, maintenant on est compl?tement ? la ramasse."

Enfin, ? tous ceux qui pensent que tout cela n'est que pure fac?tie de cadres sup', je dis non ! Figure-toi que cette coquetterie est r?pandue ? tous les ?chelons de l'entreprise. J'en veux pour preuve la conversation que j'ai surprise entre un homme de la maintenance, perch? sur un escabeau devant moi en train de changer une ampoule, et un de ses coll?gues. Alors qu'il venait de d?monter l'ampoule grill?e, son walkie-talkie cr?pita et une voix issue du petit haut-parleur cracha : "Jean pour Alain. T'es o? Alain ?". Et Alain de r?pondre sous mes yeux ?bahis : "Oui Jean, je fais du relamping au 4?me"... !!! Heureusement, j'?tais d?j? assis lorsque j'entendis ?a.