Apr?s un voyage trop long de 2 ou 3 heures, l'A340 s'est pos? sans encombre en pays ennemi ? quelques kilom?tres seulement de la fabrique de son plus grand concurrent. Seattle, ville de p?cheurs, grand port de marchandises, le grunge, le caf? (Starbucks), le climat doux et un peu gris, une ville un peu vintage quelque part malgr? quelques fleurons nationaux de l'industrie high-tech.

Les premiers pas en ville se firent autour du Public Market Center, o? tous les ?tals des produits les plus frais qui soient (poissons, viandes, primeurs...) s'amoncellent sous le regard incr?dule de l'am?ricain pensant qu'il existait des arbres ? pizza et des plantations de Big Mac..



A cette occasion, nous avons retrouv? ce bon vieux Carlos (et non il n'est pas mort), en train de s'empiffrer de malbouffe, ?a fait vraiment plaisir.


Puis nous partions ? l'assaut de l'embl?me de la ville : la Space Needle construite en 1962. Le sky deck se situe ? 144 m?tres de haut, ce qui en fait un peu moins d'une demi-tour Eiffel (y'en a peu moins, vous montez quand m?me ? Allez...). Sympa tout de m?me, belle vue sur toute la baie et le downtown. Les environs apparaissent tr?s bois?s et il y a un peu de relief, on devine de beaux quartiers dans les collines en p?riph?rie.


Vue sur le Downtown.


Au pied de la tour se trouve un lieu d?di? ? la musique voulu par Paul Allen et un autre type, et r?alis? (l'architecte du b?timent) par Frank Gerhy. Le b?timent enveloppe m?me un bout du monorail hyper vintage de la ville.


A l'int?rieur de cette "cit? de la musique", grosse ambiance, gros son rock m?talleux avec ce mur vid?o projetant des performances live.