Antoine Online

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 28 août 2014

Labor Day

As far as I can remember, j’ai assisté à mon premier pot de départ en retraite américain aujourd’hui. Dans la foulée du déjeuner, l’assistante dressa une table au milieu de l’open space, y déposa un de ces énormes gâteaux faits de génoise recouverte de pate de sucre, plusieurs petits pots de glace, et agrémenta le tout d’un trio de ballons gonflés à l’hélium souhaitant à l’employé mis à l’honneur des best wishes et formulant des thank you.

En l’espace de 10 minutes tout était prêt. Aussi vite que la table fut dressée, les convives quittèrent tous leurs petits cubicles pour se masser en un demi-cercle autour de la table au gâteau. L’heureux retraité se présenta tout sourire devant nous, et entama, comme le veut la tradition vraisemblablement mondiale !, un discours. Celui-ci fut concis, tout en retenue, straight forward. L’homme souriant remercia tous ses collègues, ré-affirma qu’il passa un très bon moment au sein de cette communauté qu’il eut la chance de fréquenter ces 2 dernières années et demies.

Comment ? Un employé, cadre certes, mais cadre lambda et non dirigeant, touche l’âge de la retraite (américaine) seulement 2,5 années après avoir été embauché ! Voici une première singularité. En France, je n’ai jamais vu partir qui que ce soit en retraite avec moins de 15 ou 20 ans d’ancienneté au sein de l’entreprise. Ainsi l’emploi des séniors pourrait être aussi fluide que dans les tranches d’âge inférieures ? Un sénior pourrait ne pas craindre la ségrégation liée à l’âge lorsqu’il souhaite changer d’employeur à 45 ans passés ? Incroyable espoir que de pouvoir se mettre at risk sur le marché de l’emploi alors que pointe déjà la retraite à l’horizon ! Et j’ai d’ailleurs bien peur que la relation que j’effectue là entre « risque » et « changement de situation professionnelle » soit tout à fait inappropriée ici. Ce risque n’est-il pas inexistant dès lors que l’emploi est fluide ?

Puis, il continua de nous exposer ses plans, à court terme. Venu s’installer dans la région de Chicago pour travailler, il retourne dans la région de Seattle dont il est originaire. Ses deux filles y résident toujours, ainsi qu’une bonne partie de la famille de sa femme. Ils ont déjà tout empaqueté, ils ont vendu leur maison, et repartent poser les valises sur la côte Ouest. Cet homme s’apprête à hit the road for a 2500 miles or so, selon ses propres mots. La fameuse transhumance d’Est en Ouest ou d’Ouest en Est que chaque foyer américain effectue une fois ou plus au cours de sa vie. Deuxième singularité. Ce n’est pas une bascule Paris – Province, c’est un balancier Est – Ouest.

Le supérieur hiérarchique pris la parole quelques secondes, dans un style toujours aussi bref et retenu. Il le remercia, signala que sa bonne humeur constante avait été plus qu’appréciée tout au long de leur collaboration, et conclut en rappelant à l’équipe que cette dernière avait eut énormément de chance de travailler avec un homme d’une telle qualité. Une poignée de mains, une volée d’applaudissements, et nous attaquions glaces et gâteau. Pas de cadeau de départ de l’entreprise envers son employé comme le veut la tradition en France. Troisième singularité. Mais pour celle-ci, je ne saurais dire si elle relève réellement des us et coutumes, ou si elle s’explique plutôt par le peu d’ancienneté qu’avait cet homme au sein de la structure.

Toujours souriant, l’heureux retraité ajouta qu’il comptait donc atteindre la région de Seattle par la route… pour Labor Day. Poser ses valises définitivement sur son lieu de retraite le jour de la fête du Travail, an american paradox!

mardi 24 août 2010

Last call

La premi?re journ?e au Mont Rainier fut nuageuse. Le sommet, ? 4392 m?tres, ne se laissa pas facilement photographier ! Les cascades furent nettement plus simples ? approcher.?





Le lendemain, le ciel ?tait limpide. La temp?rature toujours un peu fra?che. Les randonneurs ?taient l?gions, profitant du beau temps, ? s'?lancer sur les nombreux trails. L'observation du sommet est aussi prenante que l'observation de l'oc?an.



Une fine analyse fut livr?e, ? l'observation de ce paysage irr?el : la montagne disperse les hommes, l? o? l'oc?an les rapproche. Zoomons sur le sommet.





Notons aussi la particularit? observ?e dans ce Park, les arbres tapissent les montagnes jusqu'? 2000 m?tres ? l'aise, la v?g?tation se fait plus rase bien plus bas dans les montagnes que nous fr?quentons habituellement.



Retour ? Seattle o? le Mont est encore visible au loin sur l'horizon. C'est un beau lundi sur la ville, les habitants profitent des derni?res belles journ?es d'?t?.?



La Space Needle culmine dans un ciel limpide.



Les businessmen prennent le soleil en fin de journ?e sur la terrasse de leur bureau.



Les gens profitent des pelouses face au seafront, juste ? c?t? de Market Place.



Quelques curieux entrent chez Starbucks, ? cette adresse pr?cise qui se trouve ?tre la toute premi?re boutique de la marque.



Une partie d'?checs a lieu un peu plus haut dans la ville le long de la 4th Avenue, ? hauteur de Union Street.



Et les flots de la baie scintillent...


Olympic

Un tour de ferry et back in the US of A. Port Angeles s'?tendait devant nous. C'est une ville bien typique, portuaire, les coastguards y sont bas?s. La ville est venteuse et au-del? d'?tre un point d'entr?e dans l'Olympic National Park, elle trouve son salut dans la saga Twilight en y ?tant cit?e comme zone d'influence des vampires semble-t-il. Plus tard, sur le chemin du Park, nous nous arr?terons ? Forks qui se trouve ?tre la ville o? habite tous les personnages des bouquins.?


Nuages durant la travers?e du d?troit de Juan de Fuca et les montagnes de l'Olympic au fond.


Les f?rets des vampires.

Quelques kilom?tres plus loin nous retrouvons la cote Pacifique, encore plus vaste, plus sauvage, plus rectiligne, plus immense, que celle que nous observions pr?c?demment sur l'?le de Vancouver. Cette puret? du paysage est vraiment magnifique.






Fin de journ?e dans les terres, au bord du Quinault Lake. le Lodge du m?me nom sur la rive est splendide, vieille b?tisse avec une belle pelouse parsem?e de fauteuils adirondacks pour ceux qui aimeraient boire un petit Chardonnay face au lac au coucher du soleil. C'est id?al.




Prochaine ?tape : Mount Rainier National Park.

mercredi 11 août 2010

North Cascades

R?veil ? Seattle sous un ciel mitig? comme il se doit, la ville n'usurpe pas sa r?putation. Derri?re le rideau de la chambre d'h?tel, la ville se d?voile et on devine la Space Needle. Tr?s sympa comme panorama. Le d?calage horaire se fait encore sentir et il faudra plus d'une nuit pour en venir ? bout.


Apr?s un petit d?jeuner pris ? la brasserie Margaux, et servi par Mr White, l'executive chef, nous nous mettons en route vers un port au hasard, juste histoire d'aller poser le pied sur un ponton.


Puis place aux grands espaces avec le North Cascades National Park. La r?gion est montagneuse, les sommets ne d?passent cependant que difficilement 2000-2200 m?tres, ce sont d'anciennes vall?es glaci?res ou les r?sineux recouvrent ? pr?sent tout le paysage. des retenues d'eau forment des lacs ? la couleur turquoise hallucinante.



C'est le paradis des p?cheurs. Ceux-ci partent en cano? sillonner les rives du lac, ? la pagaie paisiblement. Il y a des emplacements de camping fondus dans les sapins sur les rives, quasi-invisibles.


Et quand le vent laisse en paix la surface du lac, celle-ci se transforme en miroir refl?tant le ciel et les sommets. C'est awesome ! Le parc abrite bien sur une faune et une flore incroyable; heureusement pour nous, mise ? part une petite chenille au bout d'un chemin et quelques foug?res nous caressant les mollets, nous n'aurons pas eu ? exp?rimenter la rencontre avec le grizzli !


Et au milieu coule une rivi?re... en aval d'un barrage, la Skagit River, dans sa partie "rapides".


Un truck vaut mieux que deux bicyclettes

Pour se rire des miles et avaler les freeways comme si de rien n'?tait : rien ne vaut un Chrysler Town & Country.




mardi 10 août 2010

Rainy city

Apr?s un voyage trop long de 2 ou 3 heures, l'A340 s'est pos? sans encombre en pays ennemi ? quelques kilom?tres seulement de la fabrique de son plus grand concurrent. Seattle, ville de p?cheurs, grand port de marchandises, le grunge, le caf? (Starbucks), le climat doux et un peu gris, une ville un peu vintage quelque part malgr? quelques fleurons nationaux de l'industrie high-tech.

Les premiers pas en ville se firent autour du Public Market Center, o? tous les ?tals des produits les plus frais qui soient (poissons, viandes, primeurs...) s'amoncellent sous le regard incr?dule de l'am?ricain pensant qu'il existait des arbres ? pizza et des plantations de Big Mac..



A cette occasion, nous avons retrouv? ce bon vieux Carlos (et non il n'est pas mort), en train de s'empiffrer de malbouffe, ?a fait vraiment plaisir.


Puis nous partions ? l'assaut de l'embl?me de la ville : la Space Needle construite en 1962. Le sky deck se situe ? 144 m?tres de haut, ce qui en fait un peu moins d'une demi-tour Eiffel (y'en a peu moins, vous montez quand m?me ? Allez...). Sympa tout de m?me, belle vue sur toute la baie et le downtown. Les environs apparaissent tr?s bois?s et il y a un peu de relief, on devine de beaux quartiers dans les collines en p?riph?rie.


Vue sur le Downtown.


Au pied de la tour se trouve un lieu d?di? ? la musique voulu par Paul Allen et un autre type, et r?alis? (l'architecte du b?timent) par Frank Gerhy. Le b?timent enveloppe m?me un bout du monorail hyper vintage de la ville.


A l'int?rieur de cette "cit? de la musique", grosse ambiance, gros son rock m?talleux avec ce mur vid?o projetant des performances live.

vendredi 26 décembre 2008

Californie (24-27 ao?t)

24 ao?t:
- D?sert de Mojave
- Amboy (ville d?sert?e au milieu du d?sert)
- Nuit en bordure d'Interstate 40 ? Ludlow, sa station-service, son motel, son restaurant. La premi?re liaison t?l?phonique avec le reste du monde est arriv?e en 1988 dans ce patelin.

25 ao?t:
- Newberry Springs (Bagdad Caf?)
- Barstow (arr?t ? l'Outlet Tanger pour achat de fringues en masse)
- Los Angeles (100 kilom?tres de highway et freeway de l'entr?e de la ville jusqu'? la c?te)
- Nuit dans un motel entre Sunset Boulevard et Hollywood Boulevard
- D?ner chez un tha? ? Tha? Town

26 ao?t:
- Descente d'Hollywood Boulevard en voiture
- Puis Santa Monica en voiture jusqu'? l'oc?an
- Ballade ? pied sur Palisades promenade sur le Pier, puis sur 3rd street promenade, et arr?t ? l'Apple Store
- D?jeuner chez Johnny Rockett (un des meilleurs double cheeseburger with bacon que j'ai mang? avec ceux de chez "Five Guys")
- On file vers le nord sur l'US 101 jusqu'? Carpinteria via Malibu
- Partie de football am?ricain sur la plage de Carpinteria devant un beau coucher de soleil, puis d?ner dans un resto japonais

27 ao?t:
- Santa Barbara (el paseo et casa de la guerra d?bouchent sur des patios de dingues, magnifiques)
- Visite de Lafond Winery dans la r?gion viticole au nord de Santa Barbara
- On longe le Pacifique en voiture et on s'arr?te ? Malibu Beach sur la route du retour vers Los Angeles
- On revient en ville en passant par Mulholland Drive
- Arriv?e au motel ? 2 pas d'Hollywood Boulevard section historique
- D?ner chez Stefano's (2 guys from Italy) o? selon la patronne (une fran?aise des Charentes), Poncherello (Erik Estrada de CHiPs!!!) avant ses habitudes !
- Ballade ? pied sur Hollywood Boulevard pour retourner ? l'h?tel



R?veil le lendemain ? 6 heures du matin, direction LAX, retour ? la maison... I am Antoine and I approve this road trip.

Mes mentions sp?ciales:
Chicago, Illinois
La campagne de l'Illinois
Santa Fe, Nouveau-Mexique
Holbrook, Arizona (pour rigoler car c'est vraiment perdu au milieu du d?sert)
Flagstaff, Arizona
Carpinteria, Californie

samedi 22 novembre 2008

Nevada (23-24 ao?t) / Las Vegas

23 ao?t:
- Passage sur le Hoover Dam
- Las Vegas (Apple Store, MGM Grand, New York New York et son roller coaster, Bellagio, fontaine du Bellagio, alignement de 5 "7" sur un bandit manchot du casino et BOUM ! Jackpot ! j'emporte 500 fois ma mise... de 5 cents, c'est-?-dire 25 dollars, The Mirage, arr?t restauration au Panda Express, Venetian, Paris Paris)

24 ao?t:
- D?part de Las Vegas
- Arr?t au Lake Mead
- Sortie du Nevada, derniers kilom?tres en Arizona par Sitgreaves Pass
- Oatman (ancienne ville mini?re aujourd'hui bien folklo et un tout petit peu touristique)
- Entr?e en Californie...

dimanche 26 octobre 2008

Arizona (20-23 ao?t)

20 ao?t:
- Passage devant la Petrified Forest National Park (on viendra la visiter le lendemain)
- D?ner au Mesa (Lounge) Restaurant ? Holbrook, Arizona.
- Cruisin' de nuit dans le d?sert autour de Holbrook en mode chasseurs d'?toiles
- Nuit ? Holbrook, AZ

21 ao?t:
- Visite Petrified Forest National Park
- Painted Desert
- Retour ? Holbrook (perte de l'Amex de J?r?me !), arr?t au Visitors Center
- Passage devant le Jack Rabbit (Here it is ! near Joseph City)
- Meteor Crater
- Twin Arrows
- Flagstaff, visite de l'observatoire Lowell o? fut d?couvert Pluton. Observation de V?nus, Arctarus et Jupiter au travers des t?lescopes.
- Route vers le Grand Canyon ? la nuit tomb?e entre Flagstaff et Cameron
- Nuit au Cameron Trading Post Motel ? Cameron

22 ao?t:
- Visite Grand Canyon
- Caf? ? Ash Fork
- Boutiques objets vintage ? Seligman
- Stop ? Valentine (on regarde passer les trains)
- Hackberry (vieille corvette)
- Nuit ? Kingman

23 ao?t:
- Route de Kingman au Hoover Dam (la plus longue section en ligne droite de notre voyage je crois: plus de 70 kilom?tres sans un virage !)

dimanche 19 octobre 2008

Nouveau-Mexique (18-20 ao?t)

18 ao?t:
- Arr?t ? Santa Rosa au Route 66 Auto Museum (superbes Mustang et Corvette).
- Santa Fe, d?ner au Blue Corn, d?licieux.
- Ballade ? pied dans Santa Fe

19 ao?t:
- Visite de la chapelle Loretto (ou Lady of Lights) avec le magnificient staircase qui tient tout seul
- Visite du Governor's Palace sur la plaza principal
- Visite du Georgia O'Keefe Museum avec expo Ansel Adams / O'Keefe
- Visite de la cath?drale Saint Fran?ois d'Assise
- Marche sur Canyon Road avec petite limonade ? mi-chemin
- Route vers Albuquerque
- Arr?t ? Old Town, vieille ?glise, petite place sympa
- D?ner dans un "diner" route 66 typique, ambiance Grease
- Travers?e du Rio Grande

20 ao?t:
- D?part d'Albuquerque
- Passage ? Los Lunas
- Arr?t ? Saint Joseph of the Lake Mission Church ? Laguna
- A c?t? de McCarty's, cruisin' dans El Malpais National Monument, lava flow et La Ventana (freestanding natural arch)
- Passage ? Grants, vintage motel signs
- Milan
- Thoreau, continental divide national scenic trail, avant d'arriv?e en Arizona