Antoine Online

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 24 août 2010

Last call

La premi?re journ?e au Mont Rainier fut nuageuse. Le sommet, ? 4392 m?tres, ne se laissa pas facilement photographier ! Les cascades furent nettement plus simples ? approcher.?





Le lendemain, le ciel ?tait limpide. La temp?rature toujours un peu fra?che. Les randonneurs ?taient l?gions, profitant du beau temps, ? s'?lancer sur les nombreux trails. L'observation du sommet est aussi prenante que l'observation de l'oc?an.



Une fine analyse fut livr?e, ? l'observation de ce paysage irr?el : la montagne disperse les hommes, l? o? l'oc?an les rapproche. Zoomons sur le sommet.





Notons aussi la particularit? observ?e dans ce Park, les arbres tapissent les montagnes jusqu'? 2000 m?tres ? l'aise, la v?g?tation se fait plus rase bien plus bas dans les montagnes que nous fr?quentons habituellement.



Retour ? Seattle o? le Mont est encore visible au loin sur l'horizon. C'est un beau lundi sur la ville, les habitants profitent des derni?res belles journ?es d'?t?.?



La Space Needle culmine dans un ciel limpide.



Les businessmen prennent le soleil en fin de journ?e sur la terrasse de leur bureau.



Les gens profitent des pelouses face au seafront, juste ? c?t? de Market Place.



Quelques curieux entrent chez Starbucks, ? cette adresse pr?cise qui se trouve ?tre la toute premi?re boutique de la marque.



Une partie d'?checs a lieu un peu plus haut dans la ville le long de la 4th Avenue, ? hauteur de Union Street.



Et les flots de la baie scintillent...


Olympic

Un tour de ferry et back in the US of A. Port Angeles s'?tendait devant nous. C'est une ville bien typique, portuaire, les coastguards y sont bas?s. La ville est venteuse et au-del? d'?tre un point d'entr?e dans l'Olympic National Park, elle trouve son salut dans la saga Twilight en y ?tant cit?e comme zone d'influence des vampires semble-t-il. Plus tard, sur le chemin du Park, nous nous arr?terons ? Forks qui se trouve ?tre la ville o? habite tous les personnages des bouquins.?


Nuages durant la travers?e du d?troit de Juan de Fuca et les montagnes de l'Olympic au fond.


Les f?rets des vampires.

Quelques kilom?tres plus loin nous retrouvons la cote Pacifique, encore plus vaste, plus sauvage, plus rectiligne, plus immense, que celle que nous observions pr?c?demment sur l'?le de Vancouver. Cette puret? du paysage est vraiment magnifique.






Fin de journ?e dans les terres, au bord du Quinault Lake. le Lodge du m?me nom sur la rive est splendide, vieille b?tisse avec une belle pelouse parsem?e de fauteuils adirondacks pour ceux qui aimeraient boire un petit Chardonnay face au lac au coucher du soleil. C'est id?al.




Prochaine ?tape : Mount Rainier National Park.

mercredi 11 août 2010

North Cascades

R?veil ? Seattle sous un ciel mitig? comme il se doit, la ville n'usurpe pas sa r?putation. Derri?re le rideau de la chambre d'h?tel, la ville se d?voile et on devine la Space Needle. Tr?s sympa comme panorama. Le d?calage horaire se fait encore sentir et il faudra plus d'une nuit pour en venir ? bout.


Apr?s un petit d?jeuner pris ? la brasserie Margaux, et servi par Mr White, l'executive chef, nous nous mettons en route vers un port au hasard, juste histoire d'aller poser le pied sur un ponton.


Puis place aux grands espaces avec le North Cascades National Park. La r?gion est montagneuse, les sommets ne d?passent cependant que difficilement 2000-2200 m?tres, ce sont d'anciennes vall?es glaci?res ou les r?sineux recouvrent ? pr?sent tout le paysage. des retenues d'eau forment des lacs ? la couleur turquoise hallucinante.



C'est le paradis des p?cheurs. Ceux-ci partent en cano? sillonner les rives du lac, ? la pagaie paisiblement. Il y a des emplacements de camping fondus dans les sapins sur les rives, quasi-invisibles.


Et quand le vent laisse en paix la surface du lac, celle-ci se transforme en miroir refl?tant le ciel et les sommets. C'est awesome ! Le parc abrite bien sur une faune et une flore incroyable; heureusement pour nous, mise ? part une petite chenille au bout d'un chemin et quelques foug?res nous caressant les mollets, nous n'aurons pas eu ? exp?rimenter la rencontre avec le grizzli !


Et au milieu coule une rivi?re... en aval d'un barrage, la Skagit River, dans sa partie "rapides".


Un truck vaut mieux que deux bicyclettes

Pour se rire des miles et avaler les freeways comme si de rien n'?tait : rien ne vaut un Chrysler Town & Country.




mardi 10 août 2010

Rainy city

Apr?s un voyage trop long de 2 ou 3 heures, l'A340 s'est pos? sans encombre en pays ennemi ? quelques kilom?tres seulement de la fabrique de son plus grand concurrent. Seattle, ville de p?cheurs, grand port de marchandises, le grunge, le caf? (Starbucks), le climat doux et un peu gris, une ville un peu vintage quelque part malgr? quelques fleurons nationaux de l'industrie high-tech.

Les premiers pas en ville se firent autour du Public Market Center, o? tous les ?tals des produits les plus frais qui soient (poissons, viandes, primeurs...) s'amoncellent sous le regard incr?dule de l'am?ricain pensant qu'il existait des arbres ? pizza et des plantations de Big Mac..



A cette occasion, nous avons retrouv? ce bon vieux Carlos (et non il n'est pas mort), en train de s'empiffrer de malbouffe, ?a fait vraiment plaisir.


Puis nous partions ? l'assaut de l'embl?me de la ville : la Space Needle construite en 1962. Le sky deck se situe ? 144 m?tres de haut, ce qui en fait un peu moins d'une demi-tour Eiffel (y'en a peu moins, vous montez quand m?me ? Allez...). Sympa tout de m?me, belle vue sur toute la baie et le downtown. Les environs apparaissent tr?s bois?s et il y a un peu de relief, on devine de beaux quartiers dans les collines en p?riph?rie.


Vue sur le Downtown.


Au pied de la tour se trouve un lieu d?di? ? la musique voulu par Paul Allen et un autre type, et r?alis? (l'architecte du b?timent) par Frank Gerhy. Le b?timent enveloppe m?me un bout du monorail hyper vintage de la ville.


A l'int?rieur de cette "cit? de la musique", grosse ambiance, gros son rock m?talleux avec ce mur vid?o projetant des performances live.